Assemblée Générale Extraordinaire suivi par l’Assemblée Générale Ordinaire du

9 décembre 2020, 18h30       Empe / visioconférence

 

En présence :

Du Président : Manuel Guerard

Du Vice-Président :  Antoine Blondel

De Madame la Secrétaire : Marion Simon

De Monsieur le Secrétaire : Anthony Renaud

De membres du Comité d’administration : Philippe Merlevede, Nathalie Vallon, Stéphane Gayant, Emmanuel D’astorg, Fabien Huard, Béatrice Turquet 

Des adhérents : Cécile Merlevede, Claire Criton, Daniel Choffe,

De Madame l’adjointe à la culture de Belbeuf, Catherine Merlen et de Monsieur l’adjoint aux Associations de Franqueville Saint Pierre, Jean Michel Lejeune

De Madame la présidente de l’école de musique de Mesnil Esnard : Kelly Hodson et de son directeur Éric Bligny.

Des professeurs de l’Empe

 

Etaient excusés :

Madame la Trésorière : Claire Brière

 

Ils ont fait savoir qu’ils ne se représenteraient pas :

Anthony Renaud : Qui reste bénévole et administrateur logistique mais ne sera plus le secrétaire

Manuel Guerard : Il quitte la présidence mais reste bénévole.

 

Ils ont fait savoir qu’ils reconduisaient leur investissement :

Fabien Huard : bénévole

Emmanuel D’astorg : bénévole

Béatrice Turquet : bénévole

Nathalie Vallon : bénévole

Antoine Blondel : bénévole

Manuel Guerard : bénévole

Claire Brière : bénévole

Anthony Renaud : bénévole

Marion Simon : bénévole

Philippe Merlevede : bénévole

 

 

Elle a fait savoir qu’elle se proposait en tant que membre du comité d’administration:     

Cécile Merlevede : bénévole (Le mesnil-esnard)

Nous avions 2 pouvoirs en première partie AGE et 2 pouvoirs en AGO .

Ordre du jour :

Résolution du vote par visioconférence présentée en AGE puis Bilans Moral, pédagogique et artistique et Bilan Budgétaire 2019-2020, enfin bilans prévisionnel et bilans pédagogiques, artistiques et perspectives 2020-2021. Election des nouveaux membres.

 

Compte rendu :

La réunion débute par l’ordre de jour de cette assemblée, animée par Manuel Guérard.

Manuel Guérard présente le rapport moral 2019-2020.

Bertrand Dubos, présente les bilans pédagogiques et artistiques 2019-2020 et dresse les perspectives 2020-2021.

Philippe Merlevede présente les bilans comptables réalisés et prévisionnels. (cf documents en pièces jointes)

Temps de débat :

Manuel Guérard commence par présenter la première AG à distance. C’est une AG extraordinaire qui débute pour laquelle nous devons proposer au comité d’administration une résolution pour pouvoir procéder aux votes en visioconférence en seconde partie. Cette résolution sera incorporée aux statuts de l’association.

Proposition aux votes. Vote à l’UNANIMITE.

Il est donc désormais possible de voter à distance, l’assemblée générale ordinaire peut alors commencer.

Nous poursuivons avec le bilan moral, nous évoquons les futures résolutions à voter puis le bilan financier prévisionnel, et le bilan moral pour la prochaine année. Puis nous finirons sur l’élection des membres du bureau.

En ce qui concerne le bilan moral qui est assez particulier à cause de la pandémie, nous devons souligner le fait que les membres bénévoles de l’association ont beaucoup aidés. Ils sont d’une aide quotidienne très précieuse. Solidarité ++. Investissement, très présent auprès des professeurs, nous avons réussi à mettre en place toutes les notions sanitaires avec l’investissement de parois, informatique etc…

Mais la question est : Que devient notre EMPE ?

Bertrand Dubos développe son bilan pédagogique. Cf pièces jointes

Manuel Guerard demande si certaines personnes ont des questions avant de parler du bilan financier ?

Jean Michel Lejeune demande : « Comment nous voyons la coopération avec les écoles ? Car il pense que c’est une voie d’avenir, que l’initiation musicale démarre très tôt pour les enfants. Une demande est également posée par l’adjoint pour savoir si nous avons besoin d’une aide financière supplémentaire pour cette action.

Bertrand Dubos évoque le recrutement d’un intervenant en milieu scolaire pour des interventions régulières dans les écoles. C’est un projet auquel on pense depuis 3 ans. Ce serait d’aller chaque semaine en coordination avec l’équipe pédagogique en utilisant des instruments pas forcément connus par les enfants, une semaine puis la semaine suivante le professeur de l’instrument concerné viendrait voir les élèves. Ce serait un créneau de 30 min à 1h par semaine. Cela ne coûterait pas grand-chose à l’école.

Ensuite dans une phase deux, après la crise sanitaire, l’idée serait de continuer la mise en place des projets pédagogiques et artistiques plus approfondis dans les écoles primaires et maternelles.

Bertrand Dubos développe, en terme financier, nous l’avons budgétisé pour cette année. Pour l’instant, on a limité à une intervention de 2h par semaine. C’est donc à répartir sur tout le territoire. Si toutefois le budget le permettait on pourra augmenter le nombre d’heure de l’intervenant.

Jean Michel Lejeune propose de travailler en collaboration avec Maryse Betous et les équipes enseignantes sur le projet afin de supprimer tous les blocages qui peuvent exister.

Manuel Guerard valide cette idée. Il précise que pour lui, c’est le premier relais pour intégrer les écoles. Dans le contexte actuel il rappelle que les actions artistiques sont souvent limitées à cause du contact et des mesures de distanciation qui ne vont pas ensemble. Il n’y a pas d’autre choix mais en vue des circonstances, il faut trouver des solutions alternatives pour la suite et mener des actions efficaces pour le recrutement.  L’école est une façon d’initier tout ça.

Bertrand complète le propos en précisant que l’équipe pédagogique de l’école primaire nous connait a Belbeuf mais pas à Franqueville car nous n’avons pas réussi à faire la même chose et les projets que l’on propose ne retiennent pas l’attention. Donc si nous avons un intervenant en école primaire, il pourrait y avoir des avancées sur ce point à Franqueville. Et les projets futurs seront plus faciles à proposer. Cependant, si le projet à Belbeuf est de 2000 euros à Franqueville il faudrait avoir plus de budget.

Catherine Merlen dit qu’à l’Ecole de la Providence, ce projet a été réalisé et que les répercutions ont été très positives au niveau des élèves, des professeurs et des parents.

Manuel Guerard nous parle d’un enrichissement pour tous et soumet le fait que personne n’est contre cette possibilité, pour l’année prochaine. Aucune personne ne se manifeste à l’encontre de cette perspective.

Passons sur le point de vue financier.

Philippe MERLEVEDE commence à détailler le budget réalisé 2019-2020. Beaucoup de concerts ont été annulés, c’est ce qui nous coûte le plus cher et ces annulations nous ont permis de faire des économies. Le bénéfice est de 4220 euros. Sachant que celui-ci devait être utilisé pour l’achat d’instruments mais que cela n’a pas pu être mis en œuvre faute de fond de roulement suffisant. Ces achats sont donc passés sur l’exercice de cette année. A ce jour 3500 euros ont été investis en achat d’instruments et comptabilisé sur l’exercice 2020-2021. Le point important, c’est l’augmentation du nombre d’adhérents, générant 95000 euros de recette. Pour ce qui est des subventions accordées par les mairies : Franqueville 40000 euros au lieu de 50000 (10000 euros versés en novembre passe sur 2020-2021) et Belbeuf 17000 euros. Les subventions accordées sont respectées.

Pour les achats d’instruments de musique, Philippe Merlevede précise à nouveau que nous en avons eu pour 700 euros par rapport aux 6000 envisagés. Finalement, notre réserve financière, avec les capitaux propres, s’élève à 7000 euros. L’idéal serait d’arriver à la somme de 20000 euros sur l’année 2020-2021.

Manuel Guerard demande si la métropole a bien reçu nos demandes par commune de subvention et si celle-ci sera attribuée à l’école. Les élus voient cela de leur côté.

Jean Michel Lejeune précise cependant que le conseil municipal n’est pas en état de le dire maintenant. Et que les demandes de subventions de toutes les associations sont en cours d’études afin d’être proposées au prochain budget municipal 2021.

Manuel Guerard ajoute que l’on avait sollicité les municipalités antérieures pour savoir ce qu’elles comptaient faire. Il souhaite savoir si la subvention versée par la Métropole, directement aux mairies, sera réattribuée in fine à l’Empe.

Catherine Merlen voit cela de son côté.

Manuel Guerard demande s’il y a des questions concernant budget réalisé 2019-2020.

Catherine Merlen se demande pourquoi 250 euros sont indiqués en moins en investissement, sur le côté du tableau de budget.

Manuel Guerard répond que c’est une précision apportée à ce budget. En effet, Mr Lecouteux a fait verser 1000 euros de subvention d’investissement alors que nous nous attendions à la somme de 1250 euros. Cette année, cela nous a été clairement précisé, il y aura de nouveau 1000 euros pour l’investissement, confirmé à la suite d’une réunion en septembre 2020.  

Nous allons donc passer aux votes.

Anthony Renaud demande : « Ou se trouve sur le bilan, les recettes de la location de la salle de Belbeuf ? »

Philippe Merlevede indique que cette ligne apparait avec les cotisations des adhérents.

Manuel Guerard soumet donc le vote du budget pédagogique, du bilan prévisionnel et moral.

Vote à l’unanimité.

Qu’en est-il du bilan moral pour l’année prochaine ?

Bertrand Dubos répond que l’on est encore beaucoup dans l’incertitude de savoir si on peut rouvrir à partir du 15 décembre dans un premier temps. Puis si on va pouvoir rouvrir définitivement en janvier. À la fin du compte rendu, un aperçu de la saison 2020-2021 est indiqué. Cependant et au vu de la période incertaine que nous vivons actuellement, il propose de ne pas passer trop de temps sur ce point.

Manuel Guerard compte tout de même continuer de chanter, avec certains membres, pour noël auprès des commerces de Franqueville pour récolter des fonds. Les circonstances font que c’est assez compliqué d’envisager d’autres actions de bénévolat.

Bertrand Dubos complète et annonce que nous aurons deux opérations en cette fin d’année : la mise en ligne sur notre chaine YouTube d’une audition concernant les élèves de l’école qui clôturera le fruit de leur cours en visioconférence. Puis nous aurons aussi une vidéo que nous préparent tous les professeurs pour nos élèves que l’on diffusera avant Noël.

Manuel Guerard dit qu’il ne faut surtout pas hésiter à utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir l’Empe.

Nous passons à l’explication du budget prévisionnel.

Philippe Merlevede souligne la baisse des cotisations de 95000 à 67000 euros. Nous passons de 250 à 165 élèves. Mais deux points vont nous aider comme la subvention de Franqueville qui passe sur l’exercice de 2020-2021, et les 8100 euros d’aides liées au covid qui sont déduites des cotisations Urssaf.

La subvention de la mairie de Franqueville est de 60000 euros dont 10000 euros prévu à l’exercice précédent et celle de Belbeuf est de 17000 euros. Les recettes issues du cours collectif sont aussi à la baisse.

L’intervenant en milieu scolaire : 2h pour un coût de 2760 euros chargé pour cette année à partir de janvier.

Manuel Guerard répond qu’il est important de souligner que les salariés des cours collectifs ont pu être mis au chômage partiel. L’appuis de l’Urssaf de mars 2020 nous aide beaucoup sur cet exercice. Le travail en équipe qui nous reste à faire, est de dynamiser la communication pour que les inscriptions augmentent afin d’avoir plus d’élèves l’année prochaine pour ne pas subir cette situation difficile de nouveau.

Manuel Guerard demande : « S’il y a des questions ? Notamment sur ce budget prévisionnel ?

Philippe Merlevede complète les bonnes nouvelles :

Notre projet de fusion avec l’école de musique de Mesnil-Esnard avance. Il est important d’arriver dans des conditions saines. Lors du téléthon il a rencontré le Maire et l’adjoint aux finances qui sont favorables même avec le montant de la subvention demandée. Il a donc proposé une réunion avec les maires, les adjoints aux finances et les directeurs d’écoles, pour mettre sur la table toutes les questions pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté. Cette réunion sera organisée courant janvier. Rien ne s’oppose à ce qu’en septembre 2021, toutes les écoles soient fusionnées.

Projet 2025 de la commune de Franqueville Saint Pierre qui envisage une ligne budgétaire pour l’Empe : rénovation du bâtiment existant ou création d’une nouvelle école Franquevillaise ou/et intercommunale. Le budget de ce projet se monte à 1.500.000 €.

Jean Michel Lejeune se demande pourquoi ne pas aller plus loin avec un projet intercommunal pour l’Empe ? Ce qui élargit les projets. Il soutient la nouvelle équipe de l’Empe.

Catherine Merlen parle aussi de l’objectif de l’école de musique en intercommunalité mais précise que la municipalité souhaite conserver les cours au plus près des belbeuviens. Un projet de construction intégrant quelques salles pour l’Empe est à l’étude sur Belbeuf.

Manuel Guerard pense qu’il y aura effectivement une entente à avoir et que plus on a de salles, mieux c’est. En ce qui concerne la fusion avec l’Amme, l’association de Mesnil Esnard, des discussions sont en cours avec Éric Bligny, directeur de l’AMME et son bureau. Philippe Merlevede a déjà débuté le travail. La réflexion est murie et prend forme. Mais cette décision n’est pas à prendre à la légère. Il remercie Catherine Merlen et Jean Michel Lejeune car il y a une nette évolution dans ce nouveau mandat avec ces projets de construction.

Autres questions sur les nouvelles perspectives ?

Il n’y a pas eu de questions.

En ce qui concerne le budget prévisionnel et le bilan moral à venir :

Vote à l’unanimité.

Le budget prévisionnel pour l’année 2020-2021 et le bilan moral de cette année sont donc votés à l’unanimité.

Les membres du bureau sont élus à l’unanimité.

Proposition de rectifier une indication aux statuts afin que la parité soit sur les membres du bureau et non plus sur les membres du comité d’administration des communes concernées.

Vote à l’unanimité.

Une résolution particulière aussi est adoptée pour les membres du CA qui sont hors commune. Compte tenu de leur participation active, les familles Turquet, Huard, Brière et D’Astorg bénéficieront du tarif communal.

Vote à l’unanimité.

Manuel Guerard remercie toutes les personnes qui ont travaillé avec lui durant ses mandats. Il restera au sein de l’association.

Bertrand Dubos remercie Manuel Guerard pour son investissement au sein de l’école.

Sont élus à l’unanimité au bureau :

Le Président :  Antoine Blondel

Le Vice-Président : Stéphane Gayant

Le Trésorier : Philippe Merlevede

La Secrétaire de bureau : Marion Simon

 

 

La Réunion se termine à 20h05.

Le Président

 

A.BLONDEL

 

 

 

Annexes :

AG 2020- 9 décembre 2020

 

18h30- en visio conférence depuis les locaux de l’EMPE

 

Bilan pédagogique et artistique de la saison 2019-2020

 

Evidemment, cette année écoulée restera à part dans notre historique. La crise sanitaire nous a énormément impactée, notamment à partir de Mars 2020 qui est la période traditionnellement la plus intense de notre activité. Quelle soit artistique (beaucoup de concerts ont lieu durant le dernier trimestre) mais aussi et surtout pédagogique (aboutissement des projets, évaluations…). La crise a également été très impactante sur nos recrutements d’élèves et elle laissera malheureusement des traces durables dans les années qui viennent.

Avant de détailler de manière plus factuelle le déroulé de cette année si particulière, je tiens à souligner l’investissement sans failles de l’ensemble des professeurs de la structure. Les bénévoles ont également joué un rôle primordial dans le soutien technique, logistique et organisationnel durant cette crise. L’Empe est une équipe. La solidité de ce groupe a permis à l’école de surmonter chaque problématique et je tiens à féliciter et à remercier chacune et chacun d’entre-vous pour tous les efforts accomplis depuis neuf mois.

 

Quelques données concernant la saison artistique :

 

-26 manifestations prévues dans l’année, 17 effectuées.

             Multiplicité des lieux de diffusion en majorité sur les communes de Franqueville Saint Pierre et Belbeuf

             Une opération très visible avec le concert dans les bus de la ligne F5 en partenariat avec le réseau Astuce et retransmis en Facebook Live sur la page Empe et celle du réseau Astuce

           Avec pas moins de quatre concerts, nous avons eu un partenariat remarqué avec l’AAF sur un projet d’envergure :le festival Franqueville’Art.

           Des opérations pédagogiques novatrices notamment dans le recrutement des élèves (escape game musical notamment).

           Les interventions en milieu scolaire dans l’école Maurice Genevoix ont été démarrées avec succès avec deux temps forts : les commémorations du 11 novembre et le concert qui a eu lieu durant la semaine culturelle à Belbeuf.

           Le concert hommage à Christiane Osmulski, fondatrice et directrice de l’école de musique de Franqueville Saint Pierre (AFAM) a été également un élément marqueur de notre saison. La qualité du concert et les moyens mis en œuvre dans sa réalisation ont notamment mis en lumière les capacités de l’Empe à assurer un spectacle de qualité mêlant élèves et professionnels. 

          Durant le confinement et les semaines qui ont suivi, des auditions de classes en visioconférence, une vidéo participative de l’équipe pédagogique et une déambulation musicale de jardins en jardins le 21 juin ont également pu être mises en place malgré la fermeture de nos locaux. 

 

Quelques données concernant la vie pédagogique de notre EEA :

 

D’un point de vue pédagogique, il est à noter la création d’un pôle de Formation Musicale performant et solide dont nous pouvons être fiers. Coordonné par Marion Sombrun, ce département apporte à l’ensemble de l’équipe pédagogique les éléments fondamentaux sur lesquels s’appuyer dans le cadre de leurs enseignements spécifiques. Cela permettra ainsi à chaque élève de se réaliser encore mieux dans sa pratique instrumentale ou vocale. Le fait d’avoir une équipe soudée et ayant une vision pédagogique cohérente et globale sur la question essentielle que constitue la Formation Musicale ainsi que les acquis indispensables de solfège est un vrai point fort pour l’école.

La rédaction d’un projet pédagogique formalisé est toujours en cours. Néanmoins, l’année écoulée et les nombreux changements que la crise du Covid a engendré a grandement remis en question une partie de nos manières de faire. Elle a mis en lumière l’importance capitale de conserver à tout prix ce qui fait notre spécificité : le face à face pédagogique individualisé. La motivation pédagogique induite par les pratiques collectives a également été mise en évidence. Ce sont là deux piliers de notre enseignement.

Cependant, les confinements nous ont poussé à investir de nouveaux champs organisationnels et pédagogiques. L’utilisation des nouvelles technologies, si elles trouvent vite ses limites, peut être un atout complémentaire dans un fonctionnement normalisé.

Pour ces quelques raisons, la rédaction du projet pédagogique a été ajournée car nous devons prendre en considération les retours d’expérience de l’équipe pédagogique et voir à quel niveau et sous quelle forme nous pouvons les intégrer intelligemment à ce futur document de référence pour une école de musique.

 

La crise du Covid :

La crise sanitaire qui a engendré le confinement et la fermeture de nos locaux de Mars à Septembre a évidemment été extrêmement impactante dans notre pratique. Dès la première semaine de confinement, une intense réflexion pédagogique et technique a été menée par l’ensemble de l’équipe pédagogique, administrative et bénévole. De nombreuses solutions ont été apportées, souvent conditionnées aux moyens technologiques qu’avaient chaque professeur.

Concernant le suivi pédagogique, deux grandes lignes ont été trouvées :

  • Le cours hebdomadaire en visio et l’échange de vidéos ou d’enregistrements qui étaient ensuite commentés par les professeurs. Ces deux techniques étant complémentaires, elles ont souvent été proposées en parallèle.
  • La mise à disposition de contenus via l’ensemble des plateformes à disposition (chaine YouTube, création de Padlet, numérisation et transmission de partitions.)

 

De ces différentes solutions proposées, toutes n’ont pas rencontrée le même succès mais toutes étaient extrêmement fouillées. Ce changement de paradigme a obligé l’équipe pédagogique a mobiliser un temps considérable à la mise en œuvre de ce suivi. Leurs matériels personnels ont été extrêmement sollicités (et le sont encore). Leur physique et psychique également car il leur fallait eux-mêmes appréhender cette vie confinée, parfois dans des espaces réduit. Donner des cours individuels ou de groupe en visio durant de nombreuses heures avec des sons et connexions de qualités médiocres est également très impactant pour les nerfs. Imaginez les effets de 8h de trompette ou de batterie à travers l’écran d’un téléphone. On est ici très loin du télétravail classique…

 

Néanmoins, la mise en place de ce suivi pédagogique, aussi difficile et frustrant soit-il a été riche d’enseignements. Nous l’avons ajusté et adapté en permanence et nous pouvons être fiers, malgré nos moyens financiers toujours contraints, d’avoir fait partie des établissements d’enseignements artistique à avoir mis en place le plus rapidement et le plus efficacement possible un suivi pédagogique individualisé et collectif de qualité. Cette mise en place rapide et cette accumulation de savoirs et d’expériences nous ont également permis de faire du tri, d’adapter nos pratiques, d’investir dans les éléments technologiques essentiels et d’être tout à fait performants et prêts pour le confinement qui est en cours actuellement.

De plus, il est à noter que des outils pédagogiques et techniques mis en place durant ces périodes de confinement continueront à être utilisés dans le fonctionnement normalisé de notre école.

Il faut aussi souligner la grande réactivité de l’équipe de bénévoles qui constitue le CA et le bureau. Celle-ci nous a permis de trouver les moyens techniques indispensables à notre fonctionnement distanciés (Assoconnect, Office 365+…), d’assurer les relais d’informations et d’être du meilleur conseil sur l’ensemble des problématiques rencontrées par notre établissement durant la crise.

 

Les recrutements :

Cette année a vu l’arrivée de Sarah Maletras (professeur de trompette), de Pierre Lacheray (professeur de basse et d’ensembles), Cécile Charbonnel (professeur de chant). Nous avons également recruté une nouvelle secrétaire : Julie Van Gysel. Ce poste de secrétaire est essentiel dans le fonctionnement de notre école car il est à la croisée des chemins de toutes les équipes. Dans des conditions de prise de poste compliquées, Julie fait preuve d’un grand professionnalisme et d’une extrême adaptabilité face aux spécificités de sa mission.

 

Les investissements et les locaux :

Grace à l’enveloppe budgétaire versée par la municipalité de Franqueville Saint Pierre, nous avons pu investir dans de nombreux équipements pédagogiques et instruments indispensables pour répondre aux exigences sanitaires, rattraper les besoins des années passées et anticiper les besoins des années à venir. Sur le site de Franqueville Saint Pierre, elle a également mise à notre disposition la salle de jeux ainsi que la salle Gwez et c’est la une chance incroyable que de pouvoir bénéficier à temps complet de ces deux nouvelles salles.

 

La suite :

 

La première conséquence de la crise du Covid est une baisse de nos effectifs : 165 cette année contre 250 l’année dernière. Il nous faut donc réfléchir dès le mois de janvier à la mise en place d’une politique attractive afin d’avoir au moins entre 30 et 50 nouveaux élèves en Septembre prochain. Cela passera par la possibilité d’être visibles, de pouvoir mener des campagnes de publicités efficaces, d’envisager des opérations commerciales visant à permettre le retour d’élèves qui auraient abandonnés durant la crise. Une réflexion par rapport aux tarifs appliqués aux élèves extérieurs est également à mettre à l’ordre du jour de nos prochains débats.

La présence hebdomadaire et régulière au sein des écoles primaires et maternelles de Franqueville Saint Pierre et de Belbeuf me parait tout aussi indispensable pour assurer l’arrivée de nouveaux élèves. A cette fin, le recrutement d’un intervenant en milieu scolaire serait une excellente opportunité pour la suite. Avoir un membre de l’équipe pédagogique dont le rôle serait de faire découvrir l’école de musique chaque semaine aux enfants de nos communes, serait extrêmement précieux pour assurer le maintien et le développement de nos effectifs dans le futur.

L’intégration de l’AMME au sein de l’Empe serait également un excellent facteur de développement positif. En toute chose, l’union fait la force. L’arrivée de Mesnil-Esnard au sein du groupement d’écoles que représente l’Ecole de Musique du Plateau Est permettra de pérenniser encore plus nos établissements d’enseignements artistiques sur le territoire et de faciliter leur développement au service des populations et de l’apprentissage des arts. Les professeurs verront leur poste stabilisé, et renforcé. Nous pourrons leur offrir de meilleures perspectives de déroulement de carrière. Les élèves verront l’offre de service augmenter alors que leur cotisation restera stable. L’offre de concerts sera encore enrichie. Les pratiques collectives, dont je soulignais l’importance vitale dans le socle pédagogique que nous devons proposer à nos élèves seront également consolidées. Enfin, les effets de seuil devraient permettre de baisser les cotisations imposées aux élèves extérieurs et permettre ainsi leur retour dans notre école. 

 

 

BUDGET PREVISIONNEL 2020-2021 E.M.P.E

DEPENSES

RECETTES

MASSE SALARIALE

Montant

SUBVENTIONS

Montant

Salaires Net

84 520,00 €

Subventions Mairie

77 000,00 €

Dépenses non prévues

1 000,00 €

Subventions Département

9 560,00 €

Charges sociales

61 140,00 €

Remboursement URSSAF

8 100,00 €

Uniformation

2 200,00 €

Subvention Investissement

2 500,00 €

CNEA

260,00 €

TOTAL

97 160,00 €

Intervenant scolaire chargé (2h)

2 760,00 €

 

 

TOTAL

151 880,00 €

COTISATIONS

Montant

FRAIS DE GESTION

Montant

Cotisations Adhérents/Local répét

67 440,00 €

Autres Achats

1 000,00 €

 

 

Frais de Télécommunications

600,00 €

TOTAL

67 440,00 €

 

 

 

 

TOTAL

1 600,00 €

RECETTES

Montant

Location Instruments

400,00 €

Remboursement CPAM/MUTEX

0,00 €

ASSURANCE

Montant

Rembt Uniformation

0,00 €

Assurances

1 600,00 €

Concerts

350,00 €

COMMUNICATION

 

TOTAL

750,00 €

Frais de Communication

250,00 €

 

 

TOTAL

1 850,00 €

ÉPARGNE OU INVESTISSEMENT

Montant

 

 

Intérêt Livret Epargne

250 €

TOTAL

250 €

CONCERTS

Montant

 

 

Frais Concerts/Frais de dépl

3 000,00 €

MECENAT

Montant

TOTAL

3 000,00 €

Mécénat

0,00

TOTAL

0,00

INSTRUMENTS/REPARATIONS

Montant

Achat Instruments de musique

5 000,00 €

Réparation Instruments

1 000,00 €

Partitions

270,00 €

TOTAL

6 270,00 €

AUTRES

Montant

Carte Cadeaux

1 000,00 €

TOTAL

1 000,00 €

 

 

 

 

 

 

BUDGET REALISE 2019- 2020 E.M.P.E

DEPENSES

RECETTES

MASSE SALARIALE

Montant

SUBVENTIONS

Montant

Salaires Net

88 598,65 €

Subventions Mairie

61 750,00 €

 

 

Subventions Département

9 920,00 €

Charges sociales

67 128,00 €

Interventions crèche

158,88 €

Uniformation

2 424,00 €

Subvention Investissement

2 000,00 €

CNEA

253,00 €

TOTAL

73 828,88 €

 

 

 

 

TOTAL

158 403,65 €

COTISATIONS

Montant

FRAIS DE GESTION

Montant

Cotisations Adhérents/Local répét

95 217,91 €

Autres Achats

650,65 €

 

 

Frais de Télécommunications

316,91 €

TOTAL

95 217,91 €

Ordinateurs, Anti-Virus

1 564,80 €

 

 

TOTAL

2 532,36 €

RECETTES

Montant

Location Instruments

765,90 €

Remboursement CPAM/MUTEX

231,95 €

ASSURANCE

Montant

Rembt Uniformation

759,00 €

Assurances

1 521,36 €

Concerts

770,78 €

COMMUNICATION

 

TOTAL

2 527,63 €

Frais de Communication

224,20 €

 

 

TOTAL

1 745,56 €

ÉPARGNE OU INVESTISSEMENT

Montant

 

 

Intérêt Livret Epargne

 

TOTAL

0 €

CONCERTS

Montant

 

 

Frais Concerts/Frais de dépl

1 499,19 €

MECENAT

Montant

TOTAL

1 499,19 €

Mécénat

300,00

TOTAL

300,00

INSTRUMENTS/REPARATIONS

Montant

Achat Instruments de musique

740,66 €

Réparation Instruments

274,00 €

Partitions

133,80 €

TOTAL

1 148,46 €

AUTRES

Montant

Frais de Formation

795,75 €

Départ, Carte Cadeaux

1 518,10 €

Intérêts débiteurs

11,39 €

TOTAL

2 325,24 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EMPE

Saison 2020-2021

 

 

5 & 6 septembre, journée : Belbeuf et FSP, Portes-ouvertes 

5 Septembre, 19h-22h :   Belbeuf   Fête du Village- groupe invité

6 septembre, 14h-17h : Belbeuf      Fête du Village- Batucada  (intervention 30’)

22 septembre, 09h-12h : Franqueville-Saint-Pierre, Intervention en milieu scolaire au collège Hector Malot 

6 novembre, 18h30-19h :  FSP salle Bourvil, Vernissage des rencontres photographiques

11 novembre, 11h : Belbeuf participation aux cérémonies de commémoration

Courant novembre : AG de l’EMPE

1er décembre, 19h : Belbeuf Salle des fête, Concert d Noël #1

9 décembre, 18h : FSP salle Ragot, Concert de Noël #2

12 décembre, ??h : FSP salle des Conseils de la mairie, Concert de Noël #3 (Cantemus & friends) (à confirmer)

4&5 février : prêt du matériel son aux Strapontins pour l’Inter

5 février : concert Flash Belbeuf, Salle des fêtes

14 février, 15h : FSP Salle Bourvil, Concert Love (concert d’hiver)

14 février , 15h : Darnétal, Concert T5 (projet cordes)

16 mars, 20h : Concert semaine culturelle Eglise de Belbeuf

9 avril, 19h30 : Concert flash, Belbeuf

17 avril, 20h : FSP Salle Bourvil, Concert des ZIKZAK

8 mai : intervention des élèves de M Genevoix pour les cérémonies de commémorations

Courant Mai : concert « La troupe d’Hector »  collège Hector Malot

29 mai 20h : Concert de fin d’année   Salle des fêtes   Belbeuf

6 Juin, 15h30 : FSP Salle Bourvil, Concert de fin d’année

19 juin, 09h30-12h : spectacle école Maurice Genevoix

20 juin, 10h-12h : FSP spectacle déambulatoire, l’art en ville (musique, théâtre et danse)

21 juin : 18h-21h : Belbeuf, place du village- fête de la musique

 

 

A ajouter : concerts flash Belbeuf  (sdf, églises, bibliothèque) et FSP  (mairie, médiathèque, hall Bourvil)

                    Foire à tout

                    Concerts école Maurice Genevoix

                     Présentation d’instruments (école et collège)